• Des rivières et des techniciens(nes)
    Au début du mois de février 2020 , Charlotte Rapp a rejoint le SMCRG pour exercer la fonction de technicienne rivière. Son rôle au sein de la structure consiste à établir des diagnostics de terrain (...)

    Lire la suite...

  • NOUVEAUX LOCAUX ET TÉLÉPHONE INDISPONIBLE
    Le Syndicat Mixte fermé Contrat de Rivière Gartempe déménage à nouveau. Même si les adresses postales et internet n’ont pas été modifiées, le personnel du syndicat a changé de lieux d’accueil. Les (...)

    Lire la suite...

  • La DIG du Syndicat Mixte en cours d’instruction
    Afin de pourvoir concrétiser ses actions d’entretien et de protection des cours d’eau, le Syndicat Mixte Contrat de Rivière Gartempe a déposé, auprès des services de l’état concernés, une demmande de (...)

    Lire la suite...

Quelques définitions

Pour comprendre bassin versant et masse d’eau 

Un bassin versant c’est : une surface géographique délimitée naturellement

Une masse d’eau c’est : un découpage anthropique pour l’étude et l’action

En général, les masses d’eau sont plus "précises" que les bassins versant. Il s’agit bien souvent de "découpage" du bassin, par exemple son amont et son aval, en 2 masses d’eau distinctes. Toutefois, il arrive qu’un bassin versant entier soit défini comme une seule masse d’eau.


Un bassin versant 

est un territoire géographique bien défini qui correspond à l’ensemble de la surface recevant les eaux qui circulent naturellement vers un même cours d’eau ou vers une même nappe d’eau souterraine.

Un bassin versant se délimite par des lignes de partage des eaux entre les différents bassins. Ces lignes sont des frontières naturelles dessinées par le relief : elles correspondent aux lignes de crête.


Les gouttes de pluie tombant d’un côté ou de l’autre de cette ligne de partage des eaux alimenteront deux bassins versants situés côtes à côtes.



Le bassin versant d’un cours d’eau est composé par l’assemblage des sous-bassins versants de ses affluents et ainsi de suite.

Ainsi, le bassin versant de la Gartempe est le territoire sur lequel s’écoule la Gartempe depuis sa source jusqu’à sa confluence avec la Creuse, ainsi que les sous-bassin versant de ses affluents. 

 

Une masse d’eau :

est une « unité hydrographique (eau de surface) ou hydrogéologique (eau souterraine) cohérente, présentant des caractéristiques assez homogènes et pour laquelle, on peut définir un même objectif ».

D’une manière générale, les masses d’eau constituent le référentiel cartographique élémentaire de la Directive cadre sur l’eau 2000/60/CE. Les masses d’eau servent d’unité d’évaluation de la qualité des eaux. L’état (écologique, chimique ou quantitatif) est évalué pour chaque masse d’eau.


Une masse d’eau est relativement homogène du point de vue de la géologie, de la morphologie, du régime hydrologique, de la topographie et de la salinité.


Un même cours d’eau peut être divisé en plusieurs masses d’eau si ses caractéristiques diffèrent de l’amont à l’aval.


Par exemple, au sein du périmètre du CTMA "Gartempe amont", le cours d’eau Gartempe est divisé d’amont en aval en 3 masses d’eau, qui ont chacune leurs qualités propres.

En tout, 18 masses d’eau sont définies dans le périmètre du CTMA "Gartempe amont". Pour un descriptif complet de ces différentes masses d’eau, consulter la carte, la légende et les fiches de la sous rubrique Descriptif des masses d’eau.


 

ACCES FORMULAIRE DE CONTACT